"Un petit beur en or" du recueil Mauvais sang

Publié le par blabla2passeurs

Karim, jeune maghrébin médaillé aux Jeux Olypiques, rentre à Paris le 1er mai sans prévenir personne de son retour.
Ce matin Paris est désert; voulant profiter du petit matin, il sort dans les rues de Paris. Voyant la statue de Jeanne d'Arc, il commence à lui parler, à lui poser des questions; puis tout d'un coup il voit une foule de personnes s'approchant vers lui avec des drapeaux français. Il se dit que ce sont des supporters qui viennent l'acclamer; mais plus les personnes se rapprochent plus il a des doutes sur elles. Les personnes sont maintenant proches de lui. Il reconnait alors des crânes rasés, des signes nazis sur les bras, des rangers; certains ont des matraques à la main: "des SKINS"!

 Sarah-Cohen-Scali---Mauvais-sangs.jpg
Je ne vous en dis pas plus sur l'histoire ...
 
Cette nouvelle est très bien écrtite avec un point de vue interne très bien utilisé, car on   ressent ce que ressent le personnage et on découvre ls choses en même temps que les découvre le personnage.
Cette nouvelle fait énorment réfléchir sur le racisme envers les personnes de couleurs.
                                                                                      
             Robin

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> très bien écrite, qui donne envie de lire.<br /> <br /> <br />
Répondre